AVPP = À vendre par propriétaire

1. Elles exigent des honoraires à l’avance (et quelques milliers de dollars, dans la plupart des cas). Les courtiers ne le font pas.

Lorsque vient le moment de donner le mandat, le simple fait de signer le contrat avec le courtier ne devrait pas vous coûter un seul sous. Je sais que vous relirez cette petite phrase quelques fois. Mais c’est clair : les courtiers ne demandent pas d’honoraires à l’avance. Ils ne le font que lorsque la transaction est complétée. Ce peut être avantageux pour vous, et ce, pour diverses raisons. J’ai entendu parler de certaines personnes qui ont même dû débourser à l’avance jusqu’à 2 000 $, pour signer le contrat et obtenir un petit espace sur le site Web de la firme; au bout du compte, très souvent, la maison inscrite s’est vendue par le biais d’un courtier.

2. Elles ne sont pas tenues de respecter quel que code d’éthique que ce soit.

Tous les courtiers immobiliers du Canada sont tenus de respecter, de façon très stricte, le code d’éthique imposé par l’ACI. Ils doivent assumer leurs responsabilités lorsque quelque chose tourne mal. Ils doivent également respecter les normes les plus élevées en matière de publicité et ils ont véritablement des devoirs et des obligations à votre endroit, à titre de clients.

Pour lire les sept (7) autres détails, cliquez ici.

À propos de l'auteur
68 articles à son actif
102 queries in 0,723 seconds.
À propos de ce site
Outils