Au troisième trimestre de 2012, alors que les statistiques provinciales font état d’une diminution des ventes résidentielles de 6%, la région métropolitaine de recensement (RMR) de Sherbrooke a fait bonne figure en maintenant un niveau d’activité stable. De juillet à septembre 2012, 343 transactions de propriétés résidentielles y ont été conclues par l’intermédiaire de courtiers immobiliers, soit une seule vente en moins que lors du troisième trimestre de 2011. L’unifamiliale a enregistré une hausse de 2% avec 268 maisons vendues au cours de la même période, soit le meilleur résultat pour un troisième trimestre depuis 2009 dans la RMR de Sherbrooke.

Les secteurs de Fleurimont/Brompton, de Magog et de la périphérie se sont démarqués, affichant des hausses de ventes respectives de 10%, 25% et 3%. Les 89 ventes réalisées à Magog représentent le plus haut niveau des cinq dernières années pour un troisième trimestre.

Les prix médians ont poursuivi leur croissance au troisième trimestre de 2012. Celui de l’unifamiliale a atteint 182 500 $, en hausse de 4% par rapport au troisième trimestre de 2011. Celui de la copropriété a quant à lui bondi de 16% pour se fixer à 168 158 $.

Pour accéder au Baromètre de la région de Sherbrooke, cliquez ici.

Source: Fédération des chambres immobilières du Québec

À propos de l'auteur
68 articles à son actif
102 queries in 1,006 seconds.
À propos de ce site
Outils