La Chambre immobilière de l’Estrie vient de publier les plus récentes statistiques du marché immobilier résidentiel de la région métropolitaine de recensement (RMR) de Sherbrooke, établies d’après la base de données provinciale Centris des courtiers immobiliers. Ainsi, 338 ventes résidentielles ont été réalisées au cours du troisième trimestre de 2015, ce qui représente une baisse par rapport à la même période l’an dernier ainsi qu’une deuxième diminution trimestrielle jusqu’ici en 2015.

Cliquez ici pour consulter les principales statistiques résidentielles de la région métropolitaine de Sherbrooke.

Voici les principales statistiques du troisième trimestre de 2015, comparées à la même période en 2014.

Ventes:

  • baisse de 9% des ventes résidentielles faisant suite à une hausse de 11% au trimestre précédent;
  • Jacques-Cartier est le seul secteur où les ventes sont en hausse (+5%);
  • par catégories de propriétés: augmentation de 8% pour les plex de deux à cinq logements, contre des diminutions de 33% pour la copropriété et de 5% pour l’unifamiliale.

Prix médian:

  • léger repli de 1% du prix médian des unifamiliales qui s’est établi à 199 450 $ à l’échelle de la RMR;
  • forte augmentation de 18% du prix médian des unifamiliales dans le secteur de Magog, en raison de la vente de plusieurs maisons de luxe de juillet à septembre 2015;
  • hausse de 14% du prix médian des copropriétés qui a atteint 168 000 $ pour l’ensemble de la région sherbrookoise, soit un nouveau record;
  • première hausse de prix pour la copropriété suite à quatre baisses trimestrielles consécutives;
  • croissance de 10% du prix des plex, avec une médiane de 235 000 $.

Inscriptions en vigueur:

  • en moyenne, 1 979 propriétés à vendre par l’entremise du système Centris, soit une hausse de 3% ;
  • 7e augmentation trimestrielle consécutive de l’offre.

Source: FCIQ

À propos de l'auteur
68 articles à son actif
102 queries in 0,890 seconds.
À propos de ce site
Outils