Selon les plus récentes statistiques publiées par l’Association canadienne de l’immeuble (ACI), l’activité du marché résidentiel a accusé une baisse à l’échelle nationale en février 2013, par rapport au mois précédent, par suite de la hausse enregistrée en janvier.

Faits saillants :

  • Les ventes résidentielles ont chuté de 2,1% à l’échelle nationale, de janvier à février.
  • Les ventes réelles (non corrigées des variations saisonnières) étaient de 15,8% inférieures aux résultats atteints en février 2012.
  • Le nombre de maisons nouvellement inscrites a chuté de 1,2% de janvier à février.
  • Le marché résidentiel canadien reste fermement en position d’équilibre.
  • Le prix moyen des maisons a baissé de 1% au pays d’une année à l’autre, en février.
  • L’IPP MLS® a augmenté de 2,7% en février, soit son plus faible gain depuis mars 2011.

Les ventes de maisons conclues par le biais des systèmes MLS® des chambres et associations immobilières et d’autres systèmes d’inscription coopératifs au Canada étaient en baisse de 2,1% d’un mois à l’autre, en février 2013. La baisse mensuelle a renversé la légère hausse répertoriée en janvier et les ventes sont demeurées légèrement en dessous des niveaux atteints au cours des derniers mois. L’activité constatée à l’échelle nationale a maintenu le cap aux niveaux actuels depuis qu’elle s’est mise à ralentir en août dernier, dans le sillage du resserrement des règles et lignes directrices hypothécaires.

Pour lire la suite de ce communiqué de l’ACI, cliquez ici.

À propos de l'auteur
68 articles à son actif
102 queries in 0,809 seconds.
À propos de ce site
Outils