À partir de la base de données provinciale des courtiers immobiliers, la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ) a comptabilisé 23 079 reventes de propriétés résidentielles au 2e trimestre de 2013 au Québec (avril à juin), soit 7% de moins qu’à la même période l’année dernière. Il s’agit d’une quatrième baisse consécutive à ce chapitre.

La majorité des régions métropolitaines de recensement (RMR) de la province a connu une baisse d’activité au deuxième trimestre de 2013, notamment celles de Saguenay (-15%), de Québec (-14%), de Trois-Rivières (-13%), de Montréal (-9%) et de Gatineau (-7%). L’exception est la région métropolitaine de Sherbrooke, qui a plutôt enregistré une hausse de 4% du nombre de transactions résidentielles.

Dans la RMR de Sherbrooke, 513 ventes de propriétés résidentielles ont été conclues au deuxième trimestre de 2013, ce qui correspond à une hausse de 4% par rapport au même trimestre en 2012. Le secteur de Magog a notamment bien fait à ce chapitre, avec une hausse des ventes de 11%.

Dans l’ensemble de la région sherbrookoise, l’offre de propriétés à vendre a peu bougé (+2%), avec 1 748 inscriptions en moyenne pour la période d’avril à juin 2013. Le prix médian des unifamiliales a néanmoins affiché une diminution de 2% par rapport au deuxième trimestre de 2012, alors que la moitié des maisons se sont vendues à un prix supérieur à 196 125 $.

Pour lire le rapport complet de la FCIQ, cliquez ici.

Source: FCIQ et Journal de l’Habitation

À propos de l'auteur
68 articles à son actif
102 queries in 0,769 seconds.
À propos de ce site
Outils