Le vieillissement de la population n’est pas sans entraîner plusieurs changements quant au mode de vie et à la prise en charge des aînés. Afin que leurs parents bénéficient des meilleures conditions de vie possible, certains Québécois se tournent vers la cohabitation intergénérationnelle. Dans ce contexte social, la demande pour les maisons intergénérationnelles a-t-elle augmenté ces dernières années ou est-ce toujours un mode d’habitation relativement marginal?

Une nouvelle étude dresse un portrait du marché de la maison intergénérationnelle en 2013 et fournit un comparatif par rapport à la maison unifamiliale conventionnelle. Elle analyse également l’évolution des ventes dans les différentes régions administratives et dans les secteurs les plus actifs du Québec, et mesure les écarts de prix et de délais de ventes entre ces deux types d’habitations.

Contrairement à ce que l’on pouvait croire, soit que les maisons intergénérationnelles auraient dû gagner en popularité en raison du vieillissement de la population, le nombre de ventes annuelles et les proportions de transactions depuis 2008 ne témoignent pas d’une croissance de ce marché.

Soulignons que la copropriété a gagné du terrain ces dernières années auprès des ménages vieillissants qui privilégient la proximité des services et qui souhaitent diminuer les frais et les travaux d’entretien reliés à une maison, ce qui fait de ce genre de propriété une alternative à la cohabitation intergénérationnelle. D’autres options s’offrent aussi aux ménages vieillissants, telles que les propriétés à revenus (haut et bas d’un duplex, par exemple) ou les maisons avec garçonnière (communément appelées «bachelor») qui permettent aux parents âgés d’occuper un logement séparé, mais situé dans le même bâtiment que leurs enfants.

Bien que la cohabitation entre une famille de différentes générations reste encore relativement marginale pour les Québécois (1,5% à 2% des transactions), il n’en demeure pas moins que l’évolution de ce marché est à surveiller de près dans les années à venir.

Pour consulter cette étude, cliquez ici.

Source: FCIQ

 

À propos de l'auteur
68 articles à son actif
102 queries in 0,849 seconds.
À propos de ce site
Outils