Au Québec, 77 463 ventes résidentielles ont été enregistrées en 2012 par l’entremise des courtiers immobiliers, soit 292 transactions de plus qu’en 2011.

Pour la première fois depuis 2009, le marché de l’unifamiliale a été le plus dynamique. En 2012, cette catégorie a été la seule à connaître une croissance des ventes, alors que 54 079 maisons ont changé de mains en 2012, soit 1% de plus par rapport à 2011. Lors des deux années précédentes, le marché de la copropriété avait été le seul à afficher des hausses de ventes. En 2012, il a plutôt connu un ralentissement de 2%, avec 16 358 ventes conclues. Les plex ont affiché une légère diminution de 3%, avec 6 607 transactions.

Le marché immobilier québécois a connu une année 2012 en deux temps. Alors que les deux premiers trimestres de l’année ont connu une augmentation des ventes (+6% et +8%), les troisième et quatrième trimestres ont affiché des diminutions (-6% et -12%). Le changement de direction du marché durant la deuxième partie de l’année coïncide avec l’entrée en vigueur de nouvelles règles de l’assurance prêt hypothécaire en juillet 2012, qui réduisent notamment la période maximale d’amortissement pour les nouveaux prêts hypothécaires assurés à 25 ans.

Source: FCIQ

À propos de l'auteur
68 articles à son actif
102 queries in 0,801 seconds.
À propos de ce site
Outils