Près de 80% des nouvelles propriétés mises en vente sont inscrites sur Centris.ca avec un courtier immobilier

Dans le communiqué de presse émis le 27 novembre par la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) portant sur le marché immobilier, on peut y lire que près de 80% des propriétés mises en vente sont inscrites sur Centris.ca avec un courtier immobilier. Ces données confirment que la plupart des consommateurs sont bien au fait des avantages tangibles dont ils profitent lorsqu’ils font affaire avec un courtier immobilier pour la vente ou l’achat d’une propriété.

Les consommateurs qui font équipe avec un courtier jouissent de la visibilité accrue que procure Centris.ca, le site offrant le plus grand nombre de propriétés à vendre au Québec. Ils bénéficient aussi de la force d’un réseau de plus de 13 000 courtiers immobiliers à travers le Québec et de leur bassin de clients acheteurs.

En confiant leur propriété à un courtier immobilier, les consommateurs profitent d’une analyse de marché rigoureuse, ce qui permet au vendeur d’obtenir le juste prix pour sa propriété et également à l’acheteur de payer une juste valeur marchande. Grâce à la base de données Centris® réservée exclusivement aux courtiers immobiliers, ces derniers ont accès à de l’information importante comme l’historique de la propriété, les ventes antérieures ou encore les promesses d’achat retirées à la suite d’une inspection.

Les vendeurs et acheteurs profitent également d’une plus grande protection lors d’une transaction puisque les courtiers immobiliers sont soumis à des règles de déontologie et leur travail est réglementé par la Loi sur le courtage immobilier et encadré par l’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ).

Les courtiers immobiliers sont aussi tenus de vérifier rigoureusement tous les renseignements inscrits dans la fiche descriptive de la propriété (dimension des pièces, montants des comptes de taxes, etc.). Ils doivent également faire remplir la déclaration du vendeur dans laquelle le propriétaire est légalement tenu de divulguer tout ce qu’il sait à propos de la propriété (problématiques, travaux effectués, etc.).

Au chapitre des protections, tous les courtiers immobiliers sont protégés par l’assurance responsabilité professionnelle du Fonds d’assurance responsabilité professionnelle du courtage  immobilier du Québec (FARCIQ). La souscription à cette assurance est obligatoire pour les courtiers et les agences. Il s’agit là d’une protection supplémentaire pour les acheteurs et vendeurs qui transigent avec un courtier immobilier.

Pour lire la suite de ce communiqué, cliquez ici.

À propos de l'auteur
68 articles à son actif
101 queries in 0,817 seconds.
À propos de ce site
Outils