Pour la troisième année d’affilée, le nombre de transactions enregistrées sur le réseau Centris® a reculé en 2014 (-1,0%). Néanmoins, une reprise de l’activité s’est amorcée durant l’été 2014 et devrait se poursuivre en 2015 et 2016, estime la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) dans une analyse intitulée Perspectives du marché de l’habitation – RMR de Sherbrooke (2e trimestre 2015).

Cette reprise de la demande résulte essentiellement de gains notables d’emplois réalisés tout au long de l’année 2014 et même au premier trimestre de 2015. La récente baisse des taux hypothécaires soutiendra également cette demande. Il faut donc s’attendre à la présence d’un plus grand nombre d’acheteurs sur le marché de la revente en 2015, ce qui se traduira par un volume plus élevé de transactions.

Concrètement, les transactions devraient progresser de 4,5% en 2015 et dépasser le seuil de 1 700. La progression attendue pour 2016 est similaire; le nombre de transactions devrait alors s’accroître de 4,3%, pour atteindre 1 800. Par ailleurs, l’augmentation prévue de la demande ne sera pas suffisante pour réduire significativement le nombre de propriétés à vendre sur le marché, lequel est continuellement alimenté par les nouvelles inscriptions. Ces dernières se sont accrues en 2014, mais elles devraient diminuer en 2015. Les nouvelles inscriptions ont d’ailleurs reculé de 5% au premier trimestre de 2015 par rapport au premier trimestre de 2014.

Après avoir atteint un sommet en 2014, le nombre de logements existants à vendre sur le marché se repliera légèrement en 2015 et en 2016, mais il demeurera plus élevé que les niveaux de 2012 et 2013. Conséquemment, le marché demeurera à l’avantage des acheteurs en dépit d’un léger resserrement des conditions qui s’amorcera en cours d’année.

Nous nous attendons à ce que cette situation influence la progression du prix moyen qui, face au regain anticipé de l’activité, reviendra en territoire positif en 2015, après avoir reculé en 2014. Concrètement, le prix moyen augmentera légèrement en 2015 et en 2016, pour atteindre 227 000$. Ainsi, il progressera en moyenne de 1% par année, un rythme sensiblement plus faible que celui des dix dernières années (4,7% en moyenne).

Pour lire la suite des Perspectives du marché de l’habitation de la SCHL, cliquez ici.

 

À propos de l'auteur
68 articles à son actif
101 queries in 0,920 seconds.
À propos de ce site
Outils