La Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ) vient de relever ses prévisions relatives au marché immobilier résidentiel au Québec pour 2015. La FCIQ anticipe maintenant une croissance de 6% du nombre de transactions réalisées par l’intermédiaire du système Centris® au Québec, alors qu’elle prévoyait à l’origine une hausse de 2%.

«La baisse surprise des taux d’intérêt en début d’année et une relance de l’emploi plus vigoureuse qu’anticipée sont les deux principaux facteurs qui expliquent une activité plus forte que celle que nous avions prévue initialement pour 2015», explique Paul Cardinal, directeur de l’équipe d’analyse du marché de la FCIQ.

Province: en route vers la plus forte hausse d’activité depuis 2007

  • La hausse de 6% prévue en 2015 se traduira par quelque 75 000 ventes à l’échelle de la province, un sommet depuis trois ans. En 2016, le nombre de ventes atteindra 74 500 au Québec, soit un très léger repli de 1%.
  • Le prix médian des maisons unifamiliales progressera de 1% dans l’ensemble de la province en 2015 et en 2016, pour atteindre respectivement 230 000 $ et 232 500 $.

Pour obtenir des renseignements complémentaires sur les nouvelles prévisions 2015 et les pronostics pour 2016, cliquez ici.

À propos de l'auteur
68 articles à son actif
102 queries in 0,760 seconds.
À propos de ce site
Outils