Le marché immobilier a été moribond au cours des premiers mois de l’année 2013 dans la région métropolitaine de Sherbrooke.

Au premier trimestre, 496 ventes de propriétés résidentielles ont été conclues, signale la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ). Il s’agit d’une diminution de 15% par rapport au nombre de transactions conclues au premier trimestre de l’année dernière.

C’est à peine mieux que le taux enregistré au Québec. Selon la FCIQ, 18 939 propriétés résidentielles ont été vendues au premier trimestre cette année au Québec, soit 16% de moins que lors des trois premiers mois de 2012.

Dans la Région métropolitaine de recensement (RMR) sherbrookoise, les trois catégories de propriété ont enregistré des diminutions de ventes au premier trimestre de 2013, ajoute-t-on.

Pour lire la suite de cet article de La Tribune, cliquez ici.

À propos de l'auteur
68 articles à son actif
102 queries in 0,886 seconds.
À propos de ce site
Outils